L’olivier est une culture stratégique d’une énorme importance pour les régions tempérées, cultivé non seulement pour sa dimension économique mais aussi pour la conservation des valeurs sociales, culturelles et environnementales. Il est menacé par de nombreux organismes nuisibles, parmi lesquels des pathogènes émergents, ré-émergents et à quarantaine.

Organisation

Raisons principales pour suivre le cours

Acquérir une solide connaissance de la biologie, l’écologie et l’épidémiologie des principaux pathogènes qui menacent l’olivier, en se focalisant sur Xylella fastidiosa et Verticillium dahliae.
Comprendre le contexte réglementaire et les normes internationales qui régissent la surveillance et le suivi des pathogènes de l’olivier.
dentifier les paramètres d’utilité pour la conception de prospections et pour un suivi efficace en insistant spécialement sur les procédures d’échantillonnage et le diagnostic en se basant sur Xylella fastidiosa et Verticillium dahliae comme cas d’étude.
Apprendre à préparer et concevoir les prospections fondées sur le risque et les activités de suivi.
Faire du réseautage parmi les professionals et les acteurs clés des pays membres du COI, échanger des expériences et renforcer la coopération en vue de lutter contre les maladies émergentes et ré-émergentes de l’olivier.

Conférenciers invités

A. Adi, IOC, Madrid (Espagne)
C. Bairrao Balula, IOC, Madrid (Espagne)
A. Ferrer, Servicio de Sanidad Vegetal, Generalitat Valenciana, Valencia (Espagne)
I. Graziosi, EFSA, Parma (Italie)
B. Landa, IAS-CSIC, Córdoba (Espagne)
E. Lázaro, CPVB-IVIA, Valencia (Espagne)
G. Loconsole, IPSP-CNR, Bari (Italie)
F.J. Lopez Escudero, Univ. Córdoba (Espagne)
J.A. Navas, IAS-CSIC, Córdoba (Espagne)
F. Nigro, Univ. Degli Studi di Bari Aldo Moro (Italie)
J.E. Palomares, IAS-CSIC, Córdoba (Espagne)
F. Petter, EPPO, Paris (France)
C. Picard, EPPO, Paris (France)
L. Rallo, Univ. Córdoba (Espagne)
P. Di Rubbo, EC, Brussels (Belgique)
R. Sánchez, Servicio de Sanidad Vegetal, Junta de Andalucía, Sevilla (Espagne)
F. Santoro, CIHEAM Bari (Italie)
M. Saponari, IPSP-CNR, Bari (Italie)
F. Valentini, CIHEAM Bari (Italie)
S. Vos, EFSA, Parma (Italie)

Séances en ligne en direct (conférences, démonstrations et exercices pratiques)

20 experts internationaux de grande renommée

Cours en anglais, avec interprétation en français et en espagnol.

Programme

  • 0. Bienvenue des institutions organisatrices et présentation du programme
  • 1. Importance du maintien en bonne santé du bien culturel qu’est l’olivier
    • 1.1. Importance de l’olivier et défis pour le secteur, et rôle du Conseil Oléicole International (COI)
    • 1.2. Débat sur la situation actuelle et défis dans les pays des participants
    • 1.3. Les collections de germoplasme de l’olivier du COI : programmes d’amélioration et matériel végétal certifié
    • 1.4. Nécessité de surveillance et de suivi fondés sur le risque pour les pathogènes de l’olivier
  • 2. Principaux pathogènes menaçant l’olivier
    • 2.1. Xylella fastidiosa
      • 2.1.1. Situation actuelle en Europe : un organisme nuisible prioritaire à quarantaine
      • 2.1.2. Diversité génétique
      • 2.1.3. Biologie, écologie et épidémiologie
      • 2.1.4. Symptômes et latence : points clés pour la détection
      • 2.1.5. Insectes vecteurs
    • 2.2. Verticillium dahliae
      • 2.2.1. Situation actuelle
      • 2.2.2. Diversité génétique
      • 2.2.3. Biologie, écologie et épidémiologie
      • 2.2.4. Symptômes et diagnostic : points clés pour la détection
      • 2.2.5. Dispersion
    • 2.3. Biologie, épidémiologie et propagation d’autres maladies significatives
      • 2.3.1. Maladies fongiques
      • 2.3.2. Maladies bactériennes
      • 2.3.3. Virus/Phytoplasmes
      • 2.3.4. Nématodes
  • 3. Réglementation phytosanitaire
    • 3.1. Le règlement UE 2016/2031 sur la santé végétale
    • 3.2. Organismes nuisibles de quarantaine
      • 3.2.1. Règlement d’exécution UE 2019/2072
      • 3.2.2. Nouvelles mesures d’urgence pour Xylella fastidiosa
    • 3.3. Plans de surveillance et d’urgence
    • 3.4. Organismes réglementés non de quarantaine (ORNQ) et schémas de certification de l’olivier
      • 3.4.1. Le cas du système de production de plants en Espagne, focalisé sur les ORNQ
      • 3.4.2. Exemple de schémas volontaires : système volontaire pour la prévention des organismes nuisibles développé dans le cadre du projet UE XF-ACTORS
  • 4. Procédures d’échantillonnage et outils de diagnostic
    • 4.1. Échantillonnage de plantes et de sol (à l’échelle des pépinières et des champs). Échantillons symptomatiques et asymptomatiques
      • 4.1.1. Concepts généraux
      • 4.1.2. L’exemple de Xylella fastidiosa
      • 4.1.3. L’exemple de Verticillium dahliae
    • 4.2. Méthodes avancées et stratégies pour des systèmes innovants de suivi (télédétection, détection proximale, science citoyenne, autres)
    • 4.3. Protocoles de l’OEPP et de la CIPV pour l’identification des organismes nuisibles (biologique, microbiologique, moléculaire et sérologique)
    • 4.4. Démonstrations pratiques
      • 4.4.1. Échantillonnage pour Xylella fastidiosa et emploi de XylApp pour repérer les échantillonnages
      • 4.4.2. Détection et quantification de Verticillium dahliae chez le matériel végétal et le sol en utilisant des méthodes microbiologiques
      • 4.4.3. Méthodes moléculaires pour le diagnostic des pathogènes de l’olivier
  • 5. Surveillance fondée sur les statistiques et le risque
    • 5.1. Outils pour les inspections en pépinière (ISPM31, OEPP)
    • 5.2. Ensemble d’outils de l’EFSA pour les prospections
      • 5.2.1. Préparation de prospections
      • 5.2.2. Délimitation de prospections
      • 5.2.3. L’outil statistique RiBESS+
    • 5.3. Exercices pratiques sur la conception de prospections pour Xylella fastidiosa
      • 5.3.1. Conception d’une prospection de détection
      • 5.3.2. Conception d’une prospection de délimitation
      • 5.3.3. Conception d’une prospection de zone tampon
      • 5.3.4. Niveau de confiance de la prospection mise en place
    • 5.4. Discussion et conclusions
  • 6. Débat final et clôture
  • 7. Sessions de networking avec le COI

Formez-vous dans une institution internationale d'excellence

Inscription

La demande d’admission devra être faite en ligne à l’adresse suivante : www.admission.iamz.ciheam.org

Le cours est prévu pour 35* participants diplômés de l’enseignement universitaire et s’adresse aux autorités compétentes en matière de certification et d’inspection de la santé des plantes. Le cours est également ouvert aux professionnels des services de protection végétale, aux conseillers techniques et aux experts des institutions de R+D travaillant sur le diagnostic des maladies, la prévention et les plans de gestion contre les pathogènes du secteur de l’olivier.

*Le nombre d’admissions pourra être élargi aux participants assistant seulement aux conférences, en excluant les sessions de travail pratique sur la conception des prospections.

Le cours se déroulera sur 9 journées de 4 heures distribuées en 3 modules : du 2 au 4, du 9 au 11 et du 14 au 16 décembre 2020, de 14:00h à 18:30h (Horaire d'Europe Centrale).

Les dossiers devront être envoyés avant le 2 novembre 2020.

Les droits d'inscription s'élèvent à 400 euros.
Les candidats de pays membres du COI (Albanie, Algérie, Argentine, Égypte, Union européenne, Géorgie, Iran, Israël, Jordanie, Liban, Libye, Monténégro, Maroc, Palestine, Tunisie, Turquie et Uruguay) demandeurs de bourses couvrant les droits d’inscription, devront contacter le délégué du COI de leur pays en motivant leur intérêt concernant le cours et en joignant leur curriculum vitae et les certifications correspondantes.
Les candidats d'autres pays souhaitant bénéficier d'un financement devront le demander directement à d'autres institutions nationales ou internationales.

Institut Agronomique Méditerranéen de Zaragoza

Av. Montañana 1005, 50059 Zaragoza, Spain

www.iamz.ciheam.org

iamz@iamz.ciheam.org

+34 976716000

Comment arriver jusqu'ici

Nous contacter

Captcha image