L’olivier est une culture stratégique de la région méditerranéenne, qui se trouve être une des zones critiques du changement climatique. L’avenir y sera marqué par des sécheresses, des vagues de chaleur, des pluies torrentielles et des inondations, et par une incidence variable des ravageurs et maladies, augmentant ainsi la vulnérabilité des cultures et des communautés.

Organisation

Quelques bonnes raisons d’assister au cours

Acquérir un aperçu général des tendances du changement climatique dans les régions oléicoles.
Mieux comprendre l'impact du changement climatique sur l'oléiculture.
Connaître les modèles et outils disponibles pour aider à une prise de décision informée.
Savoir comment sélectionner les caractéristiques variétales pour une meilleure adaptation aux conditions changeantes des différents environnements.
Se familiariser avec des stratégies de gestion visant à la réduction des émissions de GES et à l'augmentation des puits de carbone.
Avoir une perspective critique des stratégies de gestion possibles pour l'adaptation.
Nouer des contacts avec des professionnels et acteurs-clés des pays membres du COI et échanger des expériences, renforcer la coopération pour faire face au changement climatique en oléiculture, et adhérer au travail en réseau pour planifier les stratégies d'atténuation et d'adaptation.

Conférenciers invités

Sessions en ligne en direct et exemples appliqués, études de cas et une table ronde

22 experts internationaux éminemment reconnus

Les langues de travail du cours sont l’anglais, le français et l’espagnol, l’interprétation étant assurée

Programme

  • 0. Bienvenue des institutions organisatrices
  • 1. Situation actuelle et perspectives de l'oléiculture
    • 1.1. Distribution et tendances de l'oléiculture à l'échelle mondiale
    • 1.2. Principaux points forts et menaces pour l'oléiculture
  • 2. Contexte et politiques liées au changement climatique
    • 2.1. État du changement climatique et rôle potentiel de l'agriculture pour répondre aux attentes de l'Accord de Paris
    • 2.2. Rendre compatible une intensification durable et les objectifs des Contributions déterminées au niveau national
    • 2.3. Scénarios de changement climatique et défis pour l'oléiculture
  • 3. Aspects biophysiques de l'olivier affectés par le changement climatique
    • 3.1. Phénologie
      • 3.1.1. Suivi de la floraison
      • 3.1.2. Modèles de floraison et température
      • 3.1.3. Variabilité et plasticité phénologiques
      • 3.2. Évapotranspiration
      • 3.3. Efficience de l'utilisation de l'eau et bilan hydrique
      • 3.4. Rendement
      • 3.5. Qualité des produits de l'olivier
      • 3.6. Ravageurs et maladies
      • 3.7. Capteurs pour oliveraies et caractérisation météorologique
      • 3.8. La modélisation comme outil pour comprendre les processus et les interactions
    • 4. Atténuation du changement climatique
      • 4.1. Piégeage du carbone
      • 4.2. Bonnes pratiques pour atténuer le changement climatique
      • 4.3. Évaluation environnementale
        • 4.3.1. Empreinte carbone
        • 4.3.2. Outil du COI pour l'empreinte carbone
        • 4.3.3. Autres schémas d'évaluation
    • 5. Adaptation de l'oléiculture au changement climatique
      • 5.1. Gestion de l'irrigation 5.2. Gestion des cultures de couverture 5.3. Sévérité de la taille 5.4. Adaptation variétale
        • 5.4.1. Sélection et amélioration génétique pour des variétés adaptées
        • 5.4.2. Adaptation de variétés sélectionnées à de nouvelles zones d'oléiculture
    • 6. Étude de cas
      • 6.1. Comment prévoir la floraison et la production à l'aide de modèles dans le contexte du réchauffement global
      • 6.2. Application d'un modèle basé sur processus : OliveCan
      • 6.3. Intégration de l'expérimentation et de la modélisation pour évaluer les impacts du changement climatique dans le sud de l'Espagne
      • 6.4. Simulation du rendement des oliviers dans des zones du Portugal sous différents scénarios de changement climatique
      • 6.5. Défis pour l'adaptation de l'oléiculture sous nouveaux climats
    • 7. Table ronde : mesures d'adaptation et d'atténuation à l'échelle locale, régionale et nationale et coordination internationale

Formez-vous dans une institution internationale d'excellence

Inscription

La demande d’admission devra être faite en ligne à l’adresse suivante : www.admission.iamz.ciheam.org

Le cours est prévu pour 35* participants diplômés de l’enseignement universitaire et s’adresse aux planificateurs et décideurs du secteur public et privé, agronomes, environnementalistes, conseillers techniques et experts des institutions de R+D concernés par la gestion des effets environnementaux sur l'oléiculture dans un contexte de changement climatique.

*Le nombre d’admissions pourra être élargi pour des participants assistant uniquement aux conférences, en excluant les sessions de travail pratique sur la mise au point de prospections.

Le cours se tiendra du 27 septembre au 1er octobre 2021. Les 5 sessions auront lieu de 9:15h à 12:15h et de 14:00h à 17:00h (Heure d’Europe Centrale).

Date limite pour l’admission de candidatures: 3 septembre 2021. Ce délai pourra être prolongé pour les candidats ne demandant pas de bourse, dans la limite des places disponibles.

Les droits d’inscription s’élèvent à 400 euros.
Les candidats de pays membres du COI (Albanie, Algérie, Argentine, Égypte, Géorgie, Iran, Israël, Jordanie, Liban, Libye, Maroc, Monténégro, Palestine, Tunisie, Turquie, Union européenne et Uruguay) demandeurs de bourses couvrant les droits d’inscription, devront contacter le délégué du COI de leur pays en motivant leur intérêt concernant le cours et en joignant leur curriculum vitae et les certifications correspondantes.
Les candidats d'autres pays souhaitant bénéficier d'un financement devront le demander directement à d'autres institutions nationales ou internationales.

Institut Agronomique Méditerranéen de Zaragoza

Av. Montañana 1005, 50059 Zaragoza, Espagne

www.iamz.ciheam.org

iamz@iamz.ciheam.org

+34 976716000

Comment arriver jusqu'ici

Nous contacter

Captcha image